Équipes

Version AnglaiseL’objectif de l’unité est d’utiliser la synergie entre la recherche fondamentale et la recherche clinique pour mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques impliqués dans :

  • les maladies cardiovasculaires (insuffisance cardiaque, arythmies acquises et héréditaires, cardiopathies congénitales, hypertension pulmonaire et artérielle) ;
  • les altérations musculaires acquises (bronchopneumopathie chronique obstructive, diabète de type 2, insuffisance rénale chronique) et héréditaires (dystrophie musculaire de Duchenne, dystrophie facio-scapulo-humérale) ;
  • les défauts musculaires iatrogènes (myopathie induite par la ventilation mécanique et les anesthésiques locaux) ;
  • les défauts du muscle lisse dans les maladies digestives pédiatriques (pseudo obstruction intestinale chronique, maladie de Hirschsprung) et adultes (tumeurs stromales gastro-intestinales et gastroparésie).

L’unité est composée de 4 équipes :

  • Équipe 1 – Canaux ioniques et homéostasie calcique dans le muscle cardiaque et les muscles vasculaires. 

Notre recherche porte sur l’identification de nouveaux mécanismes cellulaires et moléculaires de la physiopathologie cardiaque et vasculaire afin de proposer de nouvelles options thérapeutiques. Nous avons une expertise reconnue tant in cellulo que in vivo,  en électrophysiologie, pharmacologie, imagerie, étude des fonctions cellulaires (signalisation, contractilité, prolifération, apoptose). Appliquée aux modèles expérimentaux et aux tissus obtenus à partir de patients, elle s’inscrit dans une dynamique de développement d’une recherche translationnelle.   En savoir plus

  • Équipe 2 – Signalisation calcique et fonctions du sarcomère  dans le muscle cardiaque et squelettique. 

Cette équipe de recherche, fondamentale et clinique, s’intéresse à l’analyse de la transduction du signal menant à la contraction des muscles striés au cours de pathologies telles que l’ischémie myocardique, la dysfonction ventilatoire et les dystrophies musculaires. En savoir plus

  • Équipe 3 – Dysfonction du muscle squelettique dans les maladies acquises et héréditaires.

Cette équipe développe une recherche translationnelle dont l’objectif est de comprendre l’implication du muscle squelettique dans la physiopatho- -logie des maladies chroniques acquises et héréditaires pour permettre le développement de stratégies thérapeutiques innovantes.  En savoir plus

  • Équipe 4 – Développement du muscle lisse viscéral et pathologies associées.

Le principal objet de cette recherche est l’identification et la compréhension des mécanismes moléculaires qui affectent des muscles lisses digestifs dans les maladies chroniques (des troubles de la motilité, des troubles du GIST et des troubles associés au Diabète).  En savoir plus